Pour visualiser entièrement les images, décalez le curseur en forme de flèche de droite à gauche.

Correction des dents du haut en avant

Correction des dents du haut en arrière (1)

Correction des dents du haut en arrière (2)

Alignement maxillaire

Fermeture des triangles noirs entre les dents

Fermeture des espaces entre les dents (1)

Fermeture des espaces entre les dents (2)

Fermeture des espaces entre les dents (3)

Cas ortho-chirurgicaux (1)

Chez l’adulte, lorsque les mâchoires ne sont pas alignées, nous avons recours à la chirurgie : cela permet d’harmoniser l’esthétique faciale mais également l’emboîtement des dents.

Cas ortho-chirurgicaux (2)

Cas ortho-chirurgicaux (3)

Cas ortho-chirurgicaux (4)

Cas ortho-chirurgicaux (5)

Expansion chirurgicale (1)

Pour éviter les extractions et amplifier le sourire voici un cas de disjonction maxillaire.

1ère étape -> Élargissement : apparition d’un espace temporaire avant l’alignement.

Expansion chirurgicale (2)

2ème étape -> Alignement : en utilisant l’espace obtenu précédemment.

Expansion chirurgicale (3)

2ème étape -> Alignement : en utilisant l’espace obtenu précédemment.

Cas avec mini-vis (1)

Le Dr Hayat Steven est spécialiste dans la pose des mini-vis : celles-ci permettent d’améliorer l’engrènement des dents quand il est mauvais uniquement d’un côté. Cela évite le port d’élastiques dissymétriques qui peuvent entraîner des problèmes articulaires ou des décalages non souhaités de certaines dents.

1ère étape -> Recul molaires : ici nous utilisions la vis afin de reculer les molaires, car pour avoir un bon emboîtement nous devons dans ce cas reculer les dents pour que les pointes de chaque dent arrivent entre deux dents et ne se fassent pas face comme c’est le cas ici.

Cas avec mini-vis (2)

2ème étape -> Recul des dents de devant : vous pouvez observer entre la photo du début et de fin, l’emboîtement parfait entre les dents du haut et du bas par la position des pointes des dents se calant entre les deux dents opposées :

  • assurant un calage et une optimisation de la mastication
  • permettant d’éviter que l’alignement bouge et l’usure prématurée de la pointe des dents nécessaire au broyage des aliments

Orthopédie de l’enfant entre 6 et 10 ans (1)

Effectivement nous parlons d’orthopédie, car chez l’enfant nous n’alignons pas les dents de lait (comme elles sont amenées à tomber) mais nous alignons les mâchoires qui peuvent être de travers (comme c’est le cas ici) ou l’une en arrière de l’autre, afin que la croissance se fasse de manière symétrique et que les dents définitives trouvent leur place pour s’aligner (réduisant ainsi le temps d’un futur traitement).

Orthopédie de l’enfant entre 6 et 10 ans (2)

Ci-joint un enfant souffrant d’apnée du sommeil associé à une micro-mandibulie (minuscule mâchoire du bas, on note ici la perte des canines de lait droite et gauche et l’absence de place pour les canines définitives). Alors que certains praticiens enlèvent des dents pour que les canines définitives sortent, nous avons élargi la mâchoire pour éviter l’aggravation de problèmes fonctionnels liés aux micro-mâchoires (ronflement, apnée du sommeil, respiration uniquement par la bouche).

Pour visualiser entièrement les images, décalez le curseur en forme de flèche de droite à gauche.

Correction des dents du haut en avant

Correction des dents du haut en arrière (1)

Correction des dents du haut en arrière (2)

Alignement maxillaire

Fermeture des triangles noirs entre les dents

Fermeture des espaces entre les dents (1)

Fermeture des espaces entre les dents (2)

Fermeture des espaces entre les dents (3)

Cas ortho-chirurgicaux (1)

Chez l’adulte, lorsque les mâchoires ne sont pas alignées, nous avons recours à la chirurgie : cela permet d’harmoniser l’esthétique faciale mais également l’emboîtement des dents.

Cas ortho-chirurgicaux (2)

Cas ortho-chirurgicaux (3)

Cas ortho-chirurgicaux (4)

Cas ortho-chirurgicaux (5)

Expansion chirurgicale (1)

Pour éviter les extractions et amplifier le sourire voici un cas de disjonction maxillaire.

1ère étape -> Élargissement : apparition d’un espace temporaire avant l’alignement.

Expansion chirurgicale (2)

2ème étape -> Alignement : en utilisant l’espace obtenu précédemment.

Expansion chirurgicale (3)

2ème étape -> Alignement : en utilisant l’espace obtenu précédemment.

Cas avec mini-vis (1)

Le Dr Hayat Steven est spécialiste dans la pose des mini-vis : celles-ci permettent d’améliorer l’engrènement des dents quand il est mauvais uniquement d’un côté. Cela évite le port d’élastiques dissymétriques qui peuvent entraîner des problèmes articulaires ou des décalages non souhaités de certaines dents.

1ère étape -> Recul molaires : ici nous utilisions la vis afin de reculer les molaires, car pour avoir un bon emboîtement nous devons dans ce cas reculer les dents pour que les pointes de chaque dent arrivent entre deux dents et ne se fassent pas face comme c’est le cas ici.

Cas avec mini-vis (2)

2ème étape -> Recul des dents de devant : vous pouvez observer entre la photo du début et de fin, l’emboîtement parfait entre les dents du haut et du bas par la position des pointes des dents se calant entre les deux dents opposées :

  • assurant un calage et une optimisation de la mastication
  • permettant d’éviter que l’alignement bouge et l’usure prématurée de la pointe des dents nécessaire au broyage des aliments

Orthopédie de l’enfant entre 6 et 10 ans (1)

Effectivement nous parlons d’orthopédie, car chez l’enfant nous n’alignons pas les dents de lait (comme elles sont amenées à tomber) mais nous alignons les mâchoires qui peuvent être de travers (comme c’est le cas ici) ou l’une en arrière de l’autre, afin que la croissance se fasse de manière symétrique et que les dents définitives trouvent leur place pour s’aligner (réduisant ainsi le temps d’un futur traitement).

Orthopédie de l’enfant entre 6 et 10 ans (2)

Ci-joint un enfant souffrant d’apnée du sommeil associé à une micro-mandibulie (minuscule mâchoire du bas, on note ici la perte des canines de lait droite et gauche et l’absence de place pour les canines définitives). Alors que certains praticiens enlèvent des dents pour que les canines définitives sortent, nous avons élargi la mâchoire pour éviter l’aggravation de problèmes fonctionnels liés aux micro-mâchoires (ronflement, apnée du sommeil, respiration uniquement par la bouche).

“Confiez-moi votre sourire, et je vous le rendrai”

— Dr HAYAT Steven

Vous souhaitez nous contacter ? Écrivez-nous